Coach en épanouissement personnel AEC

Si je devais me résumer, je dirais que j’aime trouver le positif
dans le négatif.

Ainsi, d’origine sarthoise, je suis bretonne d’adoption suite au décès de mon père et coach en épanouissement grâce au
burn-out que j’ai frôlé.

Anesthésie et perte de sens

J’avais 19 ans quand mon père nous a quittés d’une crise cardiaque et ce jour-là j’ai appris que la vie pouvait s’interrompre brusquement sans que l’on ait atteint ses objectifs.
La violence de cet événement m’a anesthésiée et j’ai laissé la vie et les autres décider quelles études universitaires étaient faites pour moi.
En 2008, ma maîtrise en développement informatique en poche, un sursaut de vie me fait atterrir dans le Morbihan. Cette distance géographique m’était nécessaire pour commencer le deuil que j’avais mis en sommeil pendant 6 ans afin de soutenir mes proches.
L’anesthésiant étant trop fort, il m’a fallu 8 années supplémentaires et une thérapie, pour prendre conscience que mon travail dans le développement puis l’assistance informatique, au sein d’une coopérative agricole, ne me permettait pas de m’épanouir au niveau professionnel et que ma vie personnelle ne correspondait pas à mes attentes.
Pour autant, ce temps a été bénéfique car mes expériences m’ont permis d’apprendre à écouter les autres, à transmettre mes compétences et à développer mon empathie.

La charge mentale liée à mon perfectionnisme et ce manque de sens tant au niveau professionnel que personnel, m’entraînaient inexorablement vers le burn-out et c’est un accident de voiture qui m’a brutalement réveillée. J’ai donc pris la décision de quitter un emploi bien payé et relativement sûr, pour prendre du recul et m’interroger sur moi-même afin de choisir une vie en cohérence avec mes valeurs et mes besoins.

Réveil et recherche de sens

J’aurais pû faire un bilan de compétences ou suivre une autre thérapie pour réfléchir à cela, mais j’ai préféré me tourner vers le développement personnel et faire appel à un coach. Pendant cet accompagnement, j’ai analysé les deux traumatismes de ma vie que sont le décès de mon père et mon burn-out ainsi que la carapace pondérale dont je m’étais recouverte pour m’en protéger. Ce coaching m’a aidé à me connaître, à découvrir des ressources que je ne me connaissais pas, à prendre confiance en moi, à me réapproprier mon corps et mon image après avoir perdu 35 kilos, et surtout à réfléchir à mon utilité.

Nouvelle vie pleine de sens

Cette expérience a été une renaissance : je suis maintenant sereine et apaisée, positive et bien dans ma peau, à l’écoute et sans jugement et je suis l’actrice principale de ma vie.
Il m’a fallu attendre 34 ans pour me dire que je m’aime et quel bonheur !
J’ai trouvé le sens que je cherchais et c’est tout cela que je souhaite apporter à mes clients en étant moi-même coach.

En juin 2018, j’ai obtenu ma certification RNCP de coach professionnel auprès de Linkup Coaching et écrit un mémoire sur l’utilité du coaching comme outil pour mieux gérer la faim émotionnelle.

Aujourd’hui, je vous propose de vous accompagner à développer votre confiance en vous, pour vous aimer, vous assumer et oser vos projets personnels et professionnels sereinement.