Le jour où le bus est reparti sans elle
Blog, Lectures

Le jour où le bus est reparti sans elle

Le jour où le bus est reparti sans elle, Béka (Scénario) Marko (Dessinateur)

Mon résumé

Dans cette bande dessinée, on suit Clémentine qui cherche à mettre du sens dans sa vie.
Son obsession du moment est de faire la salutation au soleil au moment du lever de ce dernier. Pour cela, elle met son réveil mais le loupe car elle s’est rendormie. Elle me fait penser à moi quand j’essaie les “trucs” à la mode mais que ne j’arrive pas à faire ou pour lesquels je n’éprouve pas de plaisir, car ils ne me correspondent pas !

Un week-end, elle prend le bus avec un groupe dans lequel elle n’est pas à l’aise, pour pratiquer la méditation. Lors d’une pause sur le trajet, le bus repart sans elle et la laisse dans l’épicerie d’Antoine.
Cette épicerie au milieu de nulle part avec cet Antoine qu’elle trouve un peu bizarre, lui font un peu peur ; mais ce week-end va tout changer pour Clémentine.
Avec Antoine et ses amis de passage, Clémentine va se découvrir et trouver, grâce aux échanges et aux contes qu’on va lui transmettre, le sens qu’elle cherchait ardemment. Elle va même saluer le soleil sans s’endormir au mauvais moment !

La philosophie d’Antoine est “puisqu’il en est ainsi” : quand on ne peut pas changer une situation, autant s’en accommoder et en tirer le meilleur. Vivre l’instant présent quoi !

Cette BD est le premier tome d’une série de trois :
Tome 1 : Le jour où le bus est reparti sans elle
Tome 2 : Le jour où elle a pris son envol
Tome 3 : Le jour où elle n’a pas fait Compostelle

Mon avis

Je pense que cette BD est un bon début pour ceux que se posent des questions sur le sens de leur vie ; ceux qui veulent une première approche du développement personnel. Elle est plaisante à lire et les contes, les histoires racontées ont résonné en moi donc j’espère que sera également le cas pour vous.
Je suis convaincue que les lectures et surtout les échanges réels nous aident à trouver ou à mettre du sens dans notre vie.
“Puisqu’il en est ainsi…” bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *